Je vous montre cette astuce pour réutiliser l’eau de cuisson comme engrais. Un engrais gratuit que toutes vos plantes vont adorer !

Parce que toutes les plantes ont besoin d’un peu d’aide pour faire pousser de belles fleurs. Et pas besoin d’engrais commerciaux avec des ingrédients très douteux !

Sans compter que le prix de ces engrais chimiques n’est pas bon marché… Heureusement, voici comment transformer l’eau de cuisson des œufs en compost maison 100% naturel.

Ne vous inquiétez pas, c’est simple comme bonjour et facile à faire :

Ce dont vous avez besoin:

– des oeufs

casserole d’eau

Comment faire :


Placez vos œufs dans la poêle.

Portez l’eau à ébullition.

Laissez cuire les œufs pour obtenir un œuf dur ou un œuf mollet.

Retirez les œufs de la poêle.

Laissez l’eau refroidir complètement.

Versez doucement de l’eau sur votre plante.

Résultats :


C’est vous ! Vous avez transformé l’eau de cuisson de vos œufs en engrais naturel reminéralisant

Facile, rapide et efficace, non ?

Et surtout tout à fait naturel !

Ce que j’aime dans cette astuce, c’est qu’on ne perd rien.

L’eau utilisée pour cuire les œufs, que nous versons habituellement dans l’évier, est réutilisée ici. 0 déchet, 0 pollution !

Et ça marche sur tous les types de plantes : verdure ou plantes d’extérieur mais aussi sur les légumes. Pourquoi ?

Parce que les plantes ont besoin de minéraux pour leur croissance. Et ils ne les trouvent pas toujours dans le sol qui leur est fourni. Il est donc nécessaire de les porter régulièrement.

Et tout ça pour rien ! Il s’agit d’un engrais liquide facile à utiliser et doté d’un dosage. Il se conserve facilement quelques jours.

Si vous avez un peu de sel dans votre eau de cuisson, ne vous inquiétez pas. Le sel fournit également des minéraux.

Astuce bonus :

N’oubliez pas de recycler les coquilles d’œufs durs.

Épluchez et étalez autour de la salade pour repousser les limaces.

Ou étalez-les sur le sol autour des plantes pour les laisser se décomposer lentement.

Je recommande d’en placer à la base de la tomate pour éviter la pourriture, ou à la base du pêcher pour éviter la formation de cloques.