14 Astuces Pour Que Vos Tomates Poussent Parfaitement !

Les conseils sur les sachets de graines vous indiquent comment les semer, mais rien sur leur entretien par la suite. Ils ne vous donnent pas non plus de conseils que les jardiniers expérimentés découvrent depuis des décennies.

Une des premières choses à savoir est que les tomates ne doivent pas être plantées au même endroit trois années de suite. En fait, trois ans est le maximum. Le sol devient moins fertile et les plantes produisent moins de fruits. La tomate est la plante la plus cultivée. Certainement parce qu’ils peuvent être utilisés dans de nombreux plats, aussi bien cuits que crus.

 Voici 11 conseils pour cultiver des tomates parfaites.

Des racines plus fortes

Si la tige est plus profonde, elle peut former plus de racines, qui à leur tour soutiennent et arrosent la plante. Si les pattes de la plante sont mieux ancrées au sol, elle sera plus solide par mauvais temps, et s’il y a plus de racines, elle trouvera plus facilement les nutriments.

Coupez les feuilles inférieures

La plante pousse mieux là où le soleil brille grâce à  la photosynthèse. Lorsque la plante atteint une hauteur de 60 cm, il est nécessaire d’enlever les feuilles de la partie inférieure. Il y a des maladies qui se transmettent du sol et de là aux feuilles, si on coupe le plus bas d’entre elles, la plante est mieux protégée contre ces maladies.

Retirer les bébés

Les bébés sont de petites tiges qui poussent entre le centre de la tige  et la tige principale et doivent être retirées. Comme ils ne produisent pas de fruits, les rejets sont inutiles et empêchent la lumière de bien pénétrer dans la plante. Ce n’est pas une technique absolument nécessaire, mais cela peut nous aider à obtenir des fruits plus savoureux. Cette procédure est effectuée sur des jambes d’au moins 80 cm de long.

Bien enterrer les tiges :

Couvrir les plants de tomates avec de la terre jusqu’aux premières feuilles. Ainsi, les nouvelles racines poussent plus rapidement sur la tige. Et plus il y a de racines, plus il y a de tomates (à manger !).

Le paillage
——-
Le paillis de paille protège le sol, retient l’humidité, réchauffe le sol et protège les plantes contre les maladies. Les racines sont plus saines et la plante est moins en contact  avec le sol et tous les dégâts que ce dernier peut apporter. Alors n’oubliez pas de mettre de la paille sur le sol.

Le cuivre éloigne les parasites

Les escargots et les limaces sont de véritables menaces pour les tomates. Des bandes  ou des tuyaux en cuivre peuvent être utilisés pour les empêcher d’entrer. Ils agissent comme des produits chimiques. Mais ce n’est pas la meilleure solution, car le cuivre repousse également les insectes bénéfiques.

Tuteur

Pour les tomates, il est recommandé d’utiliser un tuteur qui les empêche de tomber et les protège du vent. Toujours en position verticale, la tige fait mieux son travail, tandis que le jus et les nutriments augmentent plus efficacement. Placer le pari est important si vous êtes dans une zone ventilée.

Salle

Les plantes ont besoin d’une distance de 60-90 cm. S’ils sont trop proches les uns des autres, ils auront moins de soleil (surtout dans la partie basse) et donc, dans de bonnes conditions, la photosynthèse n’aura pas lieu et les racines vont gêner.

Sel d’Epsom

Le sel d’Epsom peut être utilisé pour prévenir le jaunissement des feuilles. Ce produit nous aide à obtenir des tiges solides. Vous pouvez mettre du sel d’Epsom dans le sol lorsque vous les plantez avec un grattoir. Placez une cuillère à soupe de sel d’Epsom dans chaque trou. La solution peut également être préparée pour  les plantes toutes les 2-3 semaines : une cuillère à café pour trois litres d’eau. Cette solution leur donne du sulfate et du magnésium.

Prendre soin de l’arrosage

L’arrosage des tomates ne se fait pas à l’ancienne. Pour éviter la propagation de la maladie, il faut les arroser de bas en haut. Il est préférable de les arroser lentement. Si vous arrosez plus lentement, l’eau pénètre bien dans le sol et atteint toutes les racines. Il garde le sol  humide. N’oubliez pas de vérifier le niveau d’arrosage. Il doit y avoir au moins 15 cm de sol humide. Si le sol n’est pas complètement humide, continuez à arroser.

Calendula ou calendula

Plantez des soucis ou des soucis à côté des tomates. Ils empêchent les nématodes d’attaquer les tomates et de modifier les tiges, les racines et les fruits. Les nématodes provoquent des maladies et une mauvaise circulation des nutriments. Lorsque ces plantes sont près de la racine de la tomate, leur odeur et leurs feuilles repoussent ces vers.

Ail

Près des tomates, vous pouvez planter de l’ail. Le goût est salé et l’ail réduit le nombre de champignons parasites. Vous pouvez également faire une telle solution : écrasez de l’ail dans 3 litres d’eau et utilisez-le pour arroser le sol.

Pratiquer la rotation des cultures

La clé pour maintenir un potager productif est la rotation annuelle des cultures. Alors plantez les  tomates dans un  endroit différent de celui de l’année dernière. Cela réduit le risque de maladies transmises par le sol telles que l’oïdium ou les taches brunes.

 14 : Arrosez abondamment tous les 7 jours :

Arrosez généreusement les tomates une fois par semaine et pendant l’été tous les 5 jours. De préférence un arrosoir avec une tête qui disperse bien l’eau. Faire une sorte de bol autour de la tige pour retenir l’eau. Attention à arroser directement sur le sol, pas sur les feuilles. Mieux encore, vous pouvez également installer un arroseur maison comme celui-ci à l’aide d’une simple bouteille trouée

Written by Darroze

UNE ASTUCE MAGIQUE AU BICARBONATE DE SOUDE POUR AVOIR DE BELLES PLANTES (MÊME EN HIVER) !

COMMENT NETTOYER LA DOUCHE POUR ÉLIMINER TOUTE LA SALETÉ ET LES MOISISSURES ? 5 ASTUCES QUI FONCTIONNENT