LIRE LA SUITE EN PAGE SUIVANTE

Publicités

Ils font certainement partie des insectes les plus dérangeants au monde, sinon les plus ennuyeux. Mais s’il y a une question que ces créatures soulèvent, est-ce pourquoi elles favorisent la peau de certaines personnes tout en sauvant d’autres ? Cette « injustice » ne semble pas être le fruit du pur hasard et s’explique par plusieurs facteurs. Éléments de rétroaction.

Ils semblent toujours avoir une cible favorite et cela est particulièrement vrai en été. De plus, chez les moustiques, c’est la femelle qui lance son dard. La raison en est qu’ils mordent notre peau pour obtenir les protéines présentes dans notre sang.

Nous nous concentrerons sur les facteurs qui font que ces parasites préfèrent une cible plutôt qu’une autre. Zoom sur ce qui constitue l’inégalité humaine face à ces insectes.

Groupe sanguin

Notre groupe sanguin semble être un facteur majeur contribuant au choix des proies chez les moustiques. Ce fait est très différent de l’opinion qui a été reçue selon laquelle ces insectes favorisent notre peau par rapport à notre glycémie. BFM note qu’ils n’étaient pas particulièrement attirés par cela.

Les groupes sanguins préférés sont les groupes sanguins O et A. Ces derniers sont plus sujets aux brûlures que les autres groupes sanguins. De plus, une étude a examiné cela en 2004 et a été publiée dans le Journal of Medical Entomology. L’étude s’est concentrée sur le moustique tigre, une espèce qui aime particulièrement sucer le sang des personnes de groupe sanguin O.

Tina Gereral, pharmacienne, a expliqué au Journal des Femmes que 85% d’entre nous sécrètent un signal chimique qui renseigne les moustiques sur notre groupe sanguin.

Libérer du CO2

Le CO2 jouera également un rôle important dans la sélection des cibles des moustiques. Plus précisément l’air que nous expirons ou transpirons. De plus, il a été observé que plus de CO2 produit par les femmes enceintes attire plus les sangsues que celles qui ne souhaitent pas avoir d’enfants. L’étude a été publiée dans la revue scientifique The Lancet.

« Les femmes enceintes se font plus piquer que les autres, et elles exhalent 20% de dioxyde de carbone en plus que le reste de la population », explique Tina Gereral.

Odeur corporelle et bactéries

Une autre étude publiée dans la revue Current Biology indique que les moustiques aiment certaines personnes en fonction de leur odeur corporelle. En effet, l’acide lactique entre autres substances sécrétées par notre sueur y contribue. D’autre part, les insectes savent trouver leur propre chemin en se guidant grâce aux bactéries présentes sur notre peau selon Plos One. En plus de l’acide lactique, la sueur contient également de l’acide urique et de l’ammoniac.

Couleur

Tina Gereral précise que ces éléments ne sont pas les seules variations. En effet, dit-elle : « Certaines couleurs attirent aussi les moustiques. Le second semble aimer le noir, le marine et le rouge. Pour éviter de vous brûler, choisissez une couleur claire.

Conseils pour éviter les piqûres de moustiques

Des experts donnent à l’occasion, des astuces pour se débarrasser des piqûres de moustiques :
Préférez les vêtements amples et couvrants et choisissez des couleurs claires

Tenir à l’écart des endroits proches des sources d’eau stagnante (comme les conteneurs, les bacs à fleurs, etc.)

Appliquez du répulsif sur vos vêtements (déconseillé aux femmes enceintes). Il y a aussi un anti-moustique naturel fourni pour repousser les moustiques.

Installez un géranium sur votre balcon. Vous pouvez également utiliser des pointes de citron et de clou de girofle

Procurez-vous une moustiquaire. Vous pouvez également choisir une méthode naturelle, mais une autre astuce consiste à utiliser du marc de café pour éloigner les parasites.

Les moustiques auront du mal à voler si vous réglez le ventilateur à basse vitesse.