Lorsque nous parlons d’orchidées, nous nous référons généralement au phalaénopsis, la variété la plus populaire. Mais quand on n’a pas la main verte, parfois ça ne dure pas très longtemps.

Cependant, il ne demande pas beaucoup de soins, mais quelques bons gestes lui permettront de vivre plus longtemps. Et surtout, ne perdez jamais espoir pour la prochaine floraison.

Il faut savoir qu’il est tout à fait normal qu’une orchidée se fane après quelques semaines de floraison. Parfois, cette fleur met du temps à refleurir et peut durer jusqu’à plusieurs mois.

Voici tous nos conseils pour raviver la floraison de votre orchidée phalaénopsis fanée !

 1) Température

La température ambiante idéale se situe entre 18 et 21° C. Les orchidées ne survivent pas en dessous de 15° C. Evitez le plein soleil.

 2) Taille

Après la première floraison, coupez les rameaux à fleurs fanées au-dessus du deuxième œil. S’il s’agit d’une deuxième vague ou plus, coupez les tiges courtes. Par conséquent, vous tronquerez tout au long de la vie de l’orchidée à chaque stade terminal de la fleur et uniquement aux tiges qui auront fleuri.

 3) Arrosage

L’orchidée est une plante très sensible au type d’eau que vous apportez avec vous. Préférez donc l’eau de pluie ou, à défaut, optez pour l’eau minérale. Mieux encore, il n’y a pas d’eau dure et la température doit correspondre à l’environnement. Si l’orchidée aime l’humidité légère, elle a très peur de l’excès d’eau !

Il ne faut pas mettre les mains sur l’arrosoir. Le support doit être légèrement humide. Une fois par semaine suffit et 2 à 3 fois en période de forte chaleur.

En hiver, un arrosage 2 fois par mois suffit. N’oubliez pas les billes d’argile au fond du pot pour le drainage.

À l’aide d’un vaporisateur rempli d’eau, vaporisez votre orchidée  une fois par jour pour maintenir une légère humidité.

4) Rempoter votre orchidée

Si vous souhaitez conserver votre orchidée le plus longtemps possible, le rempotage est indispensable. Le rempotage a lieu tous les deux à trois ans. Choisissez un pot qui correspond à la taille de la plante : ni trop grand ni trop petit.

A chaque rempotage, le diamètre doit être légèrement plus grand. Choisissez un terreau « spécial orchidée » que vous trouverez facilement dans les magasins spécialisés. Retirez délicatement la plante du pot et, avec un rasoir, coupez les racines pourries ou endommagées.

Il est possible d’ajouter de l’engrais pour les orchidées par temps chaud.