La menthe est sans aucun doute l’une des plantes aromatiques les plus appréciées, surtout en été. Avec un goût prononcé et un arôme enivrant, ils conviennent à nos plats et surtout aux boissons et desserts. D’autre part,

 Mint convient également à d’autres usages : par exemple, les tâches ménagères. Inégalé en matière de désodorisation de la pièce.

Mais que faire pour toujours avoir de bonnes choses à la maison ? Idéalement, un ou plusieurs semis seraient à portée de main. C’est pourquoi aujourd’hui nous allons vous montrer comment faire pousser de la menthe en pot et au jardin !

 Propriété

Outre les utilisations susmentionnées, la menthe poivrée possède d’innombrables propriétés bénéfiques.

Premièrement, il facilite la digestion et améliore en même temps la fraîcheur de l’haleine.

Il possède également des propriétés antiseptiques et antibactériennes. Et cela affecte la capacité à fluidifier les sécrétions respiratoires.

Sans oublier l’effet balsamique, très agréable hiver comme été.

Alors qu’attendez-vous pour le cultiver chez vous ?

 Voyons comment procéder.

Vous n’avez pas besoin d’avoir un  grand jardin pour créer un beau petit jardin. Et garder des plants de menthe sur le balcon est plus facile que vous ne le pensez.

Premièrement, le meilleur moment pour le faire pousser est le printemps. Equipez-vous d’un vase d’au moins 40-45 cm voire 60 cm si vous disposez de beaucoup d’espace.

Quand il est prêt, laissez-le en plein soleil pendant qu’il germe. Cela l’aidera à devenir plus sain, plus fort et plus abondant.

De plus, une fois le climat idéal trouvé, la menthe n’hésite pas à se développer de façon spectaculaire. Donc décanter si ça pousse.

Dans le jardin

Par contre, sinon, alors tu as un grand jardin, tu n’as qu’à retrousser tes manches et créer un  coin avec une odeur agréable.

Avant de commencer, sachez que même si la menthe s’adapte facilement à tous les climats, elle n’a qu’un seul ennemi : l’humidité.

Comme pour les autres plantes, il est recommandé d’éviter les arrosages et les sols trop humides. Ce sont des facteurs qui, avec le temps, peuvent affecter négativement sa croissance.

Par conséquent, par temps froid et pluvieux, il est conseillé d’utiliser des feuilles qui recouvrent les tiges.

Concernant l’arrosage, des arrosages réguliers suffisent à maintenir la terre humide et non détrempée. Ceci s’applique également à la culture en conteneur.

 REMARQUE Attention à ne pas arroser les feuilles.

 Autres conseils utiles

Tout le monde ne sait pas que la menthe a besoin d’un sol très riche en nutriments pour une reproduction optimale.

Nous recommandons donc de  privilégier les engrais naturels faits maison qui peuvent favoriser tout son développement, comme l’eau bouillante des plantes ou le marc de café.

Une autre curiosité peu connue de la menthe concerne ses variétés. Et il faut savoir que chacun d’eux préfère un certain climat. Choisissez donc la menthe  si vous vivez dans un endroit froid car elle pousse mieux à basse température.

Au contraire, préférez la spicata si votre région a un climat plus chaud.

Comment conserver la menthe à la maison ?

La pièce peut être cultivée en toute sécurité à l’intérieur. Laissez-le simplement à la lumière directe du soleil, en évitant la stagnation de l’eau.

 Où mettre  la menthe poivrée en hiver ?

Mint résiste parfaitement à l’hiver. Cependant, il faut se rappeler qu’il vit mieux en plein soleil et qu’il faut éviter un environnement trop humide.

 Quelle quantité de soleil la menthe devrait-elle recevoir ?

Mint est meilleur en plein soleil. Mais il peut aussi vivre à mi-ombre.

 À quelle fréquence arrosez-vous la menthe ?

La menthe est une plante aromatique qui a besoin d’être arrosée régulièrement. Assurez-vous donc que le sol est humide et arrosez-le 2 à 3 fois par semaine pendant l’été.

 Avertissements

Évitez tout contact avec la menthe poivrée en cas d’allergie ou d’intolérance.