publicité

Les tomates ne sont arrivées en Europe qu’au milieu du XVIe siècle en provenance d’Amérique, et cela semblerait insensé, au premier abord dans un but décoratif. Il faudra tout de même du temps pour découvrir leur saveur et en faire l’une des pierres angulaires de notre culture gastronomique.

La tomate est un légume qui possède de nombreuses variétés et chacune trouve sa place dans notre préparation, des sauces aux salades.

De plus, ce légume est l’un des légumes les plus couramment cultivés dans notre maison, que ce soit dans des casseroles ou des poêles. C’est pourquoi nous verrons ci-dessous ce que vous pouvez faire pour rendre les tomates plus grosses, plus parfumées et les rendre plus fortes et plus saines.

Éclaircissage et taille

Dès le début de la vie de la plante, il est important de répartir le plus possible l’énergie et les nutriments. Pour cela, il faut s’engager dans des branches qui ne produiront pas de résultats. Lorsque l’arbre atteint une hauteur de plus d’un demi-mètre, les branches inférieures seront coupées. Ceux-ci, qui n’absorbent pas la lumière, ne porteront pas de fruits et en tout cas voleront de la nourriture aux autres arbres. Il faudra donc enlever les branches et les feuilles irritées les plus proches du sol qui sont non seulement inefficaces, mais aussi les plus vulnérables aux parasites. À cet égard, nous avons mis au point une huile essentielle qui éloignera les insectes et les insectes des plants de tomates.

Vient ensuite la période de « l’enlèvement des graines » ou l’enlèvement des branches inutiles. Les femelles sont des bourgeons qui poussent entre la tige et les branches des branches.

C’est une tâche routinière et ne permet pas à la femelle de trop grandir, ce qui devient un risque pour la plante d’être enlevée.

Pour obtenir de grosses et savoureuses tomates au jardin ou en pot, voici le secret que les agriculteurs cultivent en engrais !

On se souvient aussi de l’origine du « jarret » qui consiste à remuer la terre sous la tomate. Cela permettra à de nouvelles racines de germer et de rendre la plante de plus en plus forte. Pendant ce temps, on pense à être doux pour ne pas abîmer les racines existantes.

Enfin, dans le cas des engrais, le sulfate d’ammonium peut fonctionner pour la croissance des tomates douces et coriaces. Cela améliore le niveau de pH, améliorant sa qualité. Cependant, c’est un produit qui est recommandé et il est conseillé de consulter un pédiatre pour un traitement correct. Enfin, il semble que planter de l’ail à côté des tomates puisse prévenir les infections fongiques et bactériennes.