publicité

Je vous présente un dessert simple et exquis ; Trianon ou royal, il s’agit d’une magnifique et délicieuse recette. C’est cette recette que nous vous proposons aujourd’hui de réaliser ! Si vous recherchez un dessert classique facile à réaliser et délicieux, je vous recommande ce Trianon ou royal, un pur délice !

Ingrédients :

La dacquoise :

90 g de poudre d’amandes

100 g de sucre glace

3 blancs d’œufs

30 g de sucre

1 pincée de sel

Le croustillant praliné :

200 g de pralinoise ou chocolat praliné

9 petits paquets de crêpes dentelles type Gavottes

40 g de pralin

La chantilly au chocolat :

300 g de chocolat noir à 55%

50 cl de crème liquide entière

La décoration du gâteau :

2 c. à soupe de cacao amer en poudre

amandes effilées, chocolat en cigarette…

Préparation :

Comment préparer cette Trianon ou royal ?

Préchauffer le four traditionnel à 165°C (Thermostat 3). Préparer un moule à charnière de 20-22 cm de diamètre en glissant une feuille de papier sulfurisé sur la base et en huilant légèrement l’intérieur du cercle.

Peser les ingrédients puis mettre ensemble la poudre d’amande avec le sucre glace dans un bol, prêt à être utilisé.

Mettre les blancs dans un grand récipient avec une pincée de sel. Les monter en neige bien ferme en y versant progressivement le sucre en poudre.

Incorporer soigneusement le mélange amande + sucre glace aux blancs montés en neige.

 

Dresser cette dacquoise dans le moule à charnière et enfourner 25 minutes.

Laisser refroidir à la sortie du four.

Quand elle est tiède, ouvrir la charnière et sortir la dacquoise du moule en la décollant délicatement du papier cuisson et en la déposant sur un autre papier propre. Nettoyer la charnière. Remettre ensuite la dacquoise dans le moule avec la charnière et glisser à l’intérieur de celle-ci une bande de rhodoïd. Ce rouleau permet de donner une présentation uniforme et donc plus « pro » au gâteau.

Faire fondre la pralinoise dans un récipient au bain-marie, à feu doux sous couvert, sans remuer pendant 5 minutes.

Pendant ce temps, émietter les crêpes dentelles et les ajouter, avec le pralin, à la pralinoise fondue. Bien mélanger le tout.

Étaler le croustillant praliné sur la dacquoise refroidie et tasser l’ensemble.

Laisser tiédir puis réserver au frigo.

Afin que la chantilly « prenne », la crème liquide doit être impérativement très froide. Verser celle-ci dans un récipient creux et réserver au congélateur pendant 10 minutes. Laisser également refroidir les fouets du batteur ou robot au congélateur.

Faire fondre le chocolat pâtissier dans un récipient au bain-marie, à feu doux sous un couvercle, et laisser chauffer 5 minutes au moins avant de remuer.

Récupérer la crème liquide et la monter en chantilly à l’aide des fouets réfrigérés. Quand elle devient ferme, ajouter progressivement le chocolat fondu qui aura commencé à refroidir. Battre quelques minutes jusqu’à obtenir une chantilly au chocolat bien ferme.

La répartir sur le croustillant praliné de manière uniforme, à l’aide d’une spatule.

Gardez au frais pendant une nuit ou une journée, jusqu’au moment de servir.

Lorsque vient le moment de passer au dessert, sortir le gâteau du frigo. Prendre un chinois et saupoudrer de cacao noir en poudre sur tout le dessus.

Retirer ensuite la charnière. Prendre une assiette de service bien plate et y faire glisser délicatement le Trianon à l’aide du papier cuisson (propre).

Il suffit ensuite de retirer délicatement cette feuille. Ôter également le ruban de rhodoïd. Peaufiner la décoration selon vos envies ou servir tel quel.

Et voilà ! Votre Trianon ou royal est prête à être manger !