LIRE LA SUITE EN PAGE SUIVANTE

Publicités

Le pain perdu évoque assurément des souvenirs d’enfance… De quoi ravir les plus petits, mais aussi les plus grands gourmands, autour d’un thé ou d’un copieux petit-déjeuner.

Doux et fondant, joliment doré sur le dessus, délicieusement saupoudré de sucre ou de cassonade, le pain perdu est nostalgique et emplit les estomacs et les cœurs d’un doux plaisir.

Ingrédients :

– 1/4 de litre de lait

– 2 baguettes de campagne rassies

– 2 œufs

– 1 sachet de sucre vanillé

– 25 g de sucre fin

– 1 cuillère à soupe de Rhum ou d’Armagnac

– huile

Préparation :

Comment préparer Le pain perdu de mon enfance ?

Dans un bol, mélanger les œufs, le sucre fin et le sucre vanillé. Ajouter progressivement le lait, remplir avec l’alcool sélectionné.

Couper les baguettes en tranches de 1 cm d’épaisseur.

Tremper les tranches de pain dans le mélange d’œufs et de lait. Qu’ils soient bien absorbés.

Versez un peu d’huile dans une poêle antiadhésive, essuyez avec une serviette en papier pour enlever l’excédent de graisse.

Faites frire les tranches de pain pendant 2 minutes de chaque côté jusqu’à ce qu’elles soient dorées.
Fin :

Déposer le pain perdu dans une assiette et saupoudrer de sucre fin. Bon appétit !
Voici Le pain perdu de mon enfance est prêt !