Publicités

Prisé pour son parfum et son arôme en cuisine, le romarin est également utilisé depuis des millénaires pour ses propriétés curatives.  En infusion, par voie interne ou sous forme d’huile essentielle, cette épice regorge de bienfaits et peut même soulager de nombreux maux. Focus sur  Rosmarinus officinalis.

 Très abondant sur le pourtour méditerranéen, le romarin se distingue par des bienfaits santé et nutritionnels importants, ce qui en fait un allié précieux à avoir chez soi.

Descendant de la famille des Lamiacées, il est même crédité de pouvoirs rajeunissants en Hongrie, où la légende raconte qu’il aurait permis à Elisabeth de Pologne de soigner des problèmes d’arthrose et de guérir sa grand-mère de séduire le roi à l’âge de 72 ans !

Aujourd’hui, cependant, ce n’est pas la légende qui est remarquée, mais les usages médicinaux bien connus de cette herbe.

C’est un puissant antioxydant

Riche en antioxydants, le romarin est idéal pour lutter contre le vieillissement cellulaire provoqué par la présence de radicaux libres dans l’organisme, notamment grâce à ses composés antioxydants poly phénoliques tels que l’acide rosmarinique et l’acide carnosique, précise une diététicienne diplômée Laurent Panoff.

Un bel atout quand on sait que des radicaux libres peuvent se former à cause du stress, de la surexposition au soleil ou de la pollution environnementale, entre autres facteurs.

Il combat le stress

Selon une revue d’études publiée dans le Journal of Biomedical Sciences, le romarin s’est avéré efficace contre le stress.

Un avantage précieux car le stress chronique peut  affecter l’organisme et entraîner divers problèmes de santé.

Améliore-t-il la digestion

Ballonnements, constipation, sensation de lourdeur ? Il vous manque peut-être un petit coup de pouce pour favoriser une meilleure digestion.

Selon Céline Hilpipre, pharmacologue et aromathérapeute, l’huile essentielle de romaine possède des propriétés destructrices utiles en cas de flatulences, indigestions, spasmes ou ballonnements.

Il stimule la pousse des cheveux

Si vous voulez avoir plus de cheveux ou favoriser la pousse des cheveux, le romarin pourrait  vous surprendre.

Et pour cause, son activité anti-inflammatoire et stimulante de la circulation peut réduire la chute des cheveux et même  soulager les démangeaisons du cuir chevelu, explique Cynthia Cobb, infirmière  en soins de la peau et rédactrice médicale de Healthline.

En outre, il existe d’autres aliments utiles pour surmonter la chute des cheveux que vous devez également  connaître.

Il améliore la qualité de la peau

Selon le Dr Sandra Lee, dermatologue américaine, le romarin a des propriétés astringentes et aide à rééquilibrer la production de sébum sans dessécher la peau.

Il met également en évidence sa capacité à stimuler la circulation sanguine, contribuant à améliorer la peau, sans oublier ses propriétés antiseptiques, antiseptiques et anti-inflammatoires, idéales pour les peaux grasses ou à tendance acnéique.

Il soulage les rhumatismes

Selon un article publié par Advances in Pharmalogical Science, le romarin serait l’une des herbes efficaces pour soulager les douleurs associées à la polyarthrite rhumatoïde ainsi que les douleurs musculaires liées à  la fibrose, une maladie aux symptômes très variés.

Son efficacité est due à ses propriétés anti-inflammatoires. S’il ne s’agit pas d’un traitement en soi, il peut apporter une aide supplémentaire pour soulager la douleur.

Il prévient les infections fongiques

Grâce aux propriétés antibactériennes et antifongiques mises en évidence par cet article scientifique, le romarin peut s’avérer utile comme remède naturel pour prévenir l’apparition de la rosacée ou des infections fongiques.

Comme l’a fait remarquer la botaniste Nathalie Clément à nos confrères de Doctissimo, ceux-ci ont tendance à se produire lorsque l’environnement est « fragilisé », le romarin est donc utile pour détoxifier l’organisme.

Il combat la fatigue

Selon une étude publiée par Scientia Pharmaceuticals, l’inhalation de romarin a permis aux participants de se sentir « en meilleure forme ».

Bien que l’expérience ait été de petite taille, les scientifiques ont montré que l’herbe rendait également les sujets  plus actifs.

Il soulage l’asthme

En tant qu’herbe essentielle, le romarin est utile pour apaiser et dégager les voies respiratoires.

Une étude publiée par l’Avicenna Journal of Phytomedicine a même montré que l’épice améliorait de manière significative certains symptômes tels que la toux, la respiration sifflante et la production de mucosités chez les personnes souffrant d’asthme.

 Recette d’infusion de  romarin

Maintenant que nous avons examiné les bienfaits de notre herbe, voici comment préparer une infusion de romarin. Pour cela, vous aurez besoin de :

2 g de feuilles de romarin séchées

150 ml d’eau bouillante

Quand faut-il manger ?

Une fois que vous avez laissé tremper le romarin  dans l’eau pendant environ 10 minutes, votre boisson est prête à boire. Vous pouvez le prendre 2 ou 3 fois par jour.

 Attention :

Pris par voie orale, le romarin est contre-indiqué aux personnes souffrant de maladies du foie ou de calculs biliaires, ainsi qu’aux enfants de moins de 12 ans.

A fortes doses, l’huile essentielle de cinéole peut avoir des effets abortifs ou neurotoxiques. L’huile essentielle de romarin

est une huile essentielle et n’est donc pas recommandée en usage interne non diluée.

Même si c’est le cas, il ne doit pas être pris en grande quantité (plus de 10 gouttes/jour) car il peut provoquer une irritation de l’estomac ou des intestins.

Vous devez demander l’avis d’un professionnel avant de continuer à l’utiliser.