Le retour de vacances est toujours un peu pénible, mais cela peut l’être encore plus si, à votre retour, vous constatez que certaines de vos plantes ne sont plus comme vous les avez laissées.

Cela peut aussi arriver à des plantes dont on ne sait pas qu’elles sont fragiles, comme l’arbre Sansevieria, plus connu sous le nom de Langue de belle-mère. Cette plante, connue pour sa tolérance, peut encore souffrir si vous l’avez abandonnée ou négligée il y a longtemps alors que vous êtes en vacances.

L’un des symptômes les plus courants est le jaunissement des feuilles ou de parties de celles-ci : un détail apparemment anodin qui peut être le début d’un flétrissement plus grave. C’est pourquoi il est important de pratiquer maintenant une série de comportements qui aideront votre belle-mère à revenir. Voyons ce qu’ils sont.

Traitement des brûlures

Si la langue de votre belle-mère a des feuilles avec des rayures jaunes sur un côté ou inégales, le problème peut provenir d’une surexposition au soleil.

Bien qu’il s’agisse d’une plante succulente assez rustique, la lumière directe du soleil à des températures d’environ 30°C peut brûler des parties de la plante.

Des problèmes surviennent souvent lorsque vous laissez un arbre seul pendant vos vacances sans vous rendre compte que le soleil le brûle.

En plus de protéger la plante de la lumière directe du soleil, vous pouvez apaiser la brûlure en appliquant sur la plante un coton-tige imbibé d’un mélange d’eau (500 ml) et de savon de Marseille (30 grammes en flocons).

NB : si les feuilles sont très endommagées et commencent à noircir ou à pourrir, les enlever immédiatement pour éviter d’endommager le reste de la plante.

Pour garder les belles feuilles de cette plante saines et luxuriantes, nettoyez-les de cette façon.

Déplacement de la plante

Comme nous l’avons dit, les feuilles de la langue de belle-mère peuvent avoir jauni à cause de la lumière directe du soleil. Cependant, la chaleur extrême peut également contribuer.

Après les fêtes, lorsque la température va progressivement baisser, vous devriez idéalement déplacer cette plante. Si vous l’avez gardé à l’extérieur, dans le jardin ou sur le balcon, vous pouvez désormais le rentrer à l’intérieur, dans un endroit à lumière indirecte et à température stable.

C’est vraiment une plante d’intérieur classique : en la gardant plus ombragée, vous verrez ses feuilles retrouver leur couleur verte et leur aspect sain.

Si votre arbre est de taille modeste, plantez-le selon ces conseils.

Adoucissement du sol

Les feuilles de Sansevieria jaunissent parfois à cause d’un problème d’absorption d’eau. Ce sont des hypothèses dues au manque d’eau d’irrigation indépendamment de la température et de l’humidité.

Au retour de vacances, vous pouvez essayer de compenser en ramollissant un peu le sol pour qu’il puisse mieux absorber et nourrir les racines de la plante.

Pour ce faire, humidifiez-le uniformément, éventuellement en submergeant le pot entier dans un pot plein d’eau et en le laissant reposer pendant environ 15-20 minutes : à travers les trous de drainage, le sol peut absorber l’eau et se ramollir.

Pendant que la température est encore très élevée, suivez ces conseils d’entretien.

Attention : si, malgré le traitement, votre Sansevieria continue à montrer des signes de détresse, consultez un professionnel.

Vérification des pousses latérales

Si vous laissez la plante mère à l’extérieur dans un endroit où les températures moyennes sont assez élevées, la plante peut avoir été exposée à un environnement favorable à la propagation.

Vérifiez si de jeunes pousses ou de petites pousses ont germé ou poussent autour de la plante mère au niveau du sol. Ce sont des semis qui peuvent être détachés de la plante mère, enterrés dans un autre pot jusqu’à ce qu’ils deviennent une véritable nouvelle plante.

Conservées en pot, elles peuvent suffoquer, fragiliser la plante et jaunir ses feuilles. Il est donc important de toujours vérifier leur présence et, si nécessaire, de les séparer et de les replacer ailleurs.